« Pour moi, petite Bretonne, petite Brestoise, aller à un mondial ça me dépassait complètement » , lâche Carole Bo Ram Autret. Confortablement installée dans un canapé rouge, voici déjà une bonne demi-heure que la jeune femme, née Coréenne et élevée Brestoise, détaille son parcours sportif.

Plusieurs médailles dorées autant que de titres mondiaux au compteur, c’est au sein de l’École Wushu Brest que la sportive reçoit. D’emblée, elle s’excuse si elle ne s’exprime qu’à demi-voix, la faute à une légère toux.

Le lieu est atypique, plusieurs salles d’entraînement aux riches décorations orientales se succèdent. Dans un coin du tatami, un dragon de carnaval chinois se repose. Derrière lui dans l’encadrure d’un rideau, quelques sportifs sont venus pratiquer leur art au rythme des instructions de leur enseignant.

Pour lire la suite, c’est par ici :