Fléau des temps modernes, il est partout et on en connaît tous au moins un. Mais comment être sûr qu’on a bel et bien affaire à ce cancer qu’est le pervers manipulateur ? Illustration en quelques points infaillibles avec un sujet dont nous tairons le nom par souci de professionnalisme.

1) Il joue avec les sentiments

Avec des phrases comme: « Je ne peux pas comprendre les accusations infondées qui me prennent pour cible après 32 ans de vie politique » ou « Je fais face à des attaques d’une violence inouïe »

Digne des meilleures telenovelas.

2) Vous ne vous sentez pas bien face à cette personne

Ça peut être dû à une sorte d’aura dépressive qui entoure cette personne ou simplement à un malaise qu’elle vous inspire naturellement.

3) Il prétendra agir dans votre intérêt et dit qu’il serait prêt à tout pour vous

Il n’hésitera pas à faire dans le pathos à travers des joutes verbales telles que « Pendant toutes ces années j’ai œuvré pour mon pays sans jamais enfreindre la loi ».

On s’en voudrait presque.

4) Il vous caresse dans le sens du poil

Il joue la carte du gars compréhensif, à l’écoute : « Je comprends le besoin de me voir clarifier les choses et je vais le faire ».

C’est sympa, on ne peut pas lui retirer ça.

5) Il essaie de prendre le contrôle et affirme qu’il sait tout

Deux exemples probants : « Personne n’a le droit de juger du contenu du travail des attachés parlementaires, sauf le député » ou encore « C’est vraiment méconnaître la réalité du travail des collaborateurs ».

Et du coup les autres ne savent rien. Gnagnagna.

6) Avec du recul, vous vous rendez compte qu’il vous coûte d’avoir cette personne dans votre vie

A travers vos impôts par exemple, qui lui serviront à des fins personnelles et/ou illégales.

7) Il crée de la confusion

En moins d’une heure il peut justifier ce dont on l’accuse tout en présentant ses excuses. Il faut bien s’accrocher pour suivre.

8) Il se cache derrière des apparences trompeuses

On dit de lui qu’il est cultivé, sympathique, voire même honnête. Des barres.

Vous voilà maintenant bien avertis, alors ouvrez l’œil et ne tombez plus dans le panneau !

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.