Avouons-le, on s’est tous fait un jour envoyer au coin par un prof. Qu’y a-t-il à y voir ? Rien, mais ça fait réfléchir. Et c’est donc avec beaucoup de réflexion qu’on vous a mitonné un nouveau lexique, le lexique du prof :

1. Prof d’arts plastiques = Conseiller en scrapbooking.

2. « Lève la main pour prendre la parole » = Mais n’imagine pas que ça va t’aider à décrocher la lune.

3. Prof de sport = Vigile de crèche.

4. « Éteins-moi ce téléphone » = Ou active le mode avion, il va voler.

5. Prof de Français = Mutin de l’académie française à la tête du putsch contre le diktat textotique.

6. « Demain pas cours, je fais grève » = Depuis qu’on a plus le droit de frapper les élèves on s’extériorise dans la rue.

7. Prof de latin = Seul linguiste autorisé à être muet.

8. « Contrôle, séparez-vous pour ne pas tricher » = Dispersez-vous et fuyez même si vous le pouvez encore !

9. Prof de littérature = Âme sensible frappée d’une raideur turgescente à chaque lecture de Zola.

10. Prof de SVT = Groupie de Darwin.

11. Prof de musique = Mentor du pipeau.

12. « Le contrôle est terminé, posez vos crayons » = C’en est fini… Posez vos armes, les mains en l’air.

13. Maître d’école = Grand manitou.

14. « Je ramasse les feuilles » = Et vous, les tôles.

15. Cancre du fond de la classe = Dragon qui dort, ne pas réveiller.

16. « J’annonce les notes à voix haute ! » = Sachez qu’un vidéoprojecteur peut amplement supporter le poids d’un nœud coulant. 

17. Salle des profs= Bastion du parti Trotskiste.

18. Carnet de liaison = Calepin de punitions dont la liaison dépend grandement de l’intéressé.

19. Rendez-vous parents-profs = Guerre froide au front chaud : celui de l’élève en sueur.

20. « Au prochain cours j’interroge au hasard… » = … en commençant par ce p’tit rigolo tapi au fond de la classe.

Antonin Cyrille