Abou Samra est l’un des 8 800 réfugiés palestiniens du camp de Wavel, l’un des douze camps palestiniens « officiels » que compte le Liban. En compagnie de ce père de famille, je pars à la rencontre des résidents : certains d’entre eux ont bien voulu s’exprimer face caméra. Des témoignages comme autant de regards sur la délicate question de l’identité palestinienne aujourd’hui.

Un documentaire réalisé par Marc-Antoine Pelaez.

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.